Accéder au contenu principal

Le diabète gestationnel, un nouveau rythme de vie !

Hello ♥

J'espère que vous allez bien! Je n'ai pas été très présente par ici par manque de temps, une fois de plus. Les rendez-vous médicaux sont plus nombreux durant cette grossesse et mon énergie du troisième trimestre est littéralement à plat. Je reviens vers vous car vous avez été nombreuses à me demander de vous parler de mon "régime miracle" qui me fait maigrir en pleine grossesse, que vous soyez enceintes ou non.

Je vais donc tenter d'être la plus complète possible en rédigeant cet article et je ferai, probablement, un petit update post-accouchement également pour vous faire un retour sur la totalité du poids pris jusqu'à l'accouchement ainsi que le poids perdu juste après.


Déjà, le diabète gestationnel c'est quoi? C'est parce que j'ai mangé trop sucré? Parce que j'ai fait quelque chose de mal? Hop hop hop! On déculpabilise de suite et on comprend ce qui se passe durant la grossesse et quels facteurs de risque influencent l'apparition de ce dernier.

"Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la première fois durant la grossesse". (Source: OMS)

Les besoins en insuline sont plus importants lors du deuxième et du troisième trimestre, ce qui provoque une augmentation de sa production pour maintenir une glycémie équilibrée. 

Le hic 😕 ? Si le pancréas n'est pas capable de fournir une production plus importante d'insuline, cela entraîne un taux de sucre trop élevé dans le sang. Et malheureusement, si ces glycémies restent élevées, cela peut entraîner une prise de poids trop rapide du bébé (macrosomie à la naissance), un risque d'accouchement prématuré, un traumatisme à l'accouchement ou la nécessité d'une césarienne.

C'est pourquoi, on vous suggère (et vous feriez mieux de le suivre à la lettre) de suivre un régime alimentaire équilibré (dont je vous parlerai par la suite) afin de voir si l'organisme y répond positivement. Dans le cas contraire, un traitement sera proposé. Dieu merci, actuellement, le régime alimentaire en lui-même me suffit.

Les facteurs de risque dont je vous parlais sont les facteurs suivants : 

  • Surpoids ou obésité maternelle,
  • Antécédents familiaux de diabète chez les parents ou frères et sœurs,
  • Âge supérieur à 35 ans,
  • Antécédents de macrosomie fœtale (bébé de plus de 4 kg à la naissance),
  • Antécédents de diabète gestationnel lors d’une précédente grossesse.

Quand j'ai été diagnostiquée positive au diabète, j'ai eu un enchainement de rendez-vous. L'infirmière, fort étonnée que je sois atteinte de ce diabète car je n'avais pas vraiment de facteurs de risque, m'a dit: avez-vous pris du poids, en peu de temps? 💥 révélation 💥

Lorsque j'ai démarré ma grossesse, c'était malheureusement avec un IMC de 27,1 (surpoids). J'ai pris 6 kilos en moins de deux mois (alors que j'avais tout perdu de mon premier accouchement, snif 😓) : la reprise du travail m'a malheureusement plongée dans un burn-out que je n'avais pas prédit. Je me suis littéralement évadée dans la bouffe, la malbouffe: couques ou paninis dès le matin, grignotage de chocolats par-ci, par-là. Une catastrophe pondérale ! Et là, j'ai pris conscience que ça avait joué sur ma santé, sur le développement du diabète. Je ne vais pas vous mentir : je suis rentrée chez moi, les pieds de plomb, le moral à zéro en culpabilisant d'une force inouïe d'avoir pris ce poids bêtement. Mais, je me suis rapidement ressaisie en me disant que ce diabète serait peut-être une chance de me reprendre en mains plus tôt que prévu. Parce que, même si je n'avais pas forcément d'appétit, je ne pensais pas assez à me poser pour manger, à manger bien et pas une seule fois sur la journée. Et puis, ce n'est peut-être pas moi la fautive mais simplement mon corps qui veut m'envoyer un signal d'alarme pour que j'arrête de faire n'importe quoi à l'avenir...

Puisque ma gynécologue avait attaché beaucoup d'importance à la prise de poids lors de ma première grossesse, je n'ai pas voulu faire n'importe quoi pour cette deuxième grossesse. Ayant démarré avec un poids plus élevé, je voulais me contenir et c'est spontanément que je tentais de manger mieux. Lorsque j'ai été diagnostiquée positive au test du diabète, je pesais 80,1 kg. Un mois plus tard, je me retrouve à 76,2 kg. Autrement dit, j'ai perdu près de 4kg en un mois et pris un total de 3,2 kg pour le moment. Je vous ferai un update post-accouchement pour que vous sachiez combien j'aurai pris au total. Ce qui est incroyable, c'est que j'ai démarré avec 6kg de plus cette grossesse mais qu'à ce moment-ci de ma grossesse pour Sélim, je pesais 79 kg. C'est fou la différence !

UPDATE : J'ai donc perdu 4 kg de grossesse ainsi que les kilos pris bêtement lors de mon burn-out. Je me retrouve donc avec un poids inférieur à celui que j'avais en début de grossesse pour Sélim. Actuellement, me voilà à 64,5 kg. J'ai donc perdu tout en moins de 2 mois et j'ai continué à perdre par la suite. Je suis donc plus que ravie d'avoir retrouvé ma ligne :))

Et je dois avouer que cela a ses avantages : je me suis affinée dans le visage, mes douleurs de sciatique ont largement diminué vu mon "petits poids" et je me sens hyper mobile.

 
Grossesse de Sélim au même moment VS maintenant
Mon visage plus affiné : je suis beaucoup moins bouffie.

Cette perte de poids, je la dois essentiellement à l'arrêt du sucre. Aussi, je reste très active en tentant de marcher régulièrement un minimum de 5km/chaque 2 jours. Je ne grignote plus entre les repas. Et, le plus fou? Je mange trois fois par jour au lieu d'une. Manger plus et peser moins, que demander de plus?

Laissez-moi vous présenter ce régime particulier ainsi que plusieurs de mes plats, souvent ressemblants afin que vous puissiez vous faire une idée de mon quotidien culinaire...

Pour suivre ce régime alimentaire, il y a trois règles : limiter le sucre, fractionner les repas et équilibrer l'assiette.

Limiter le sucre, c'est-à-dire qu'on privilégie l'eau pour ce qui est de la boisson (1,5L/jour). On peut continuer à boire du café, du thé,...sans sucre ajouté. On arrête aussi les gâteaux, les biscuits, les chocolats,.. Bien évidemment, on n'est jamais à l'abri d'un petit craquage.

Fractionner les repas en trois repas : matin, midi et soir. J'essaye de respecter les tranches horaires mentionnées dans le petit carnet reçu à l'hôpital: 6-9h pour le petit déjeuner, 12-14h pour le repas principal et 17:30-19:30 pour le repas secondaire. On peut aussi prendre une petite collation entre ces repas mais, personnellement, je n'en ressens pas le besoin. On essaye de manger en minimum 20 minutes pour que l'organisme ait le temps d'assimiler les nutriments.

Equilibrer l'assiette de sorte à ce que la moitié soit composée de légumes en association avec un féculent (1/4) et une source de protéines (1/4). Attention aux féculents : un seul féculent par assiette, c'est plus facile à gérer. Je ne mange plus que des aliments complets en terme de féculents: pain complet, riz complet, pâtes complètes. Tout ce qui est réalisé avec de la farine blanche est hyperglycémiant.

Les produits laitiers peuvent être pris à hauteur de deux portions par jour et les fruits également ( ce qui équivaut à 250g/max par jour !) de préférence en fin de repas ou en association avec un produit laitier. J'ai longtemps fait l'erreur de manger un fruit sur un estomac vide! Tout ce qui est fruits séchés sont à limiter car leur teneur en sucre est élevée. Les oléagineux sont à consommer avec modération : max 1 poignée/jour. Pour ce qui est des graisses : 1 cuillère à soupe/repas. Les édulcorants (boissons zéro) c'est ok mais avec modération.

Je mesure ma glycémie deux fois par semaine, 4 fois par jour : à jeun, 2h après le petit-déjeuner, 2h après le déjeuner et 2h après le repas du soir. Le taux doit être inférieur à 95 à jeun et à 120 deux heures après le début des repas.

Je ne vous l'ai pas caché sur Instagram, ce diabète m'a clairement mis un stress de ouf en début de diet. Lorsqu'on a conclu que le régime solo suffisait à équilibrer mon taux, je pouvais me contrôler seulement 2 fois/ semaine. Beaucoup auraient dit: easyyyy, ça m'arrange! Moi? Pas du tout ! J'ai tellement besoin d'avoir le contrôle sur tout que j'ai continué à me piquer chaque jour pour me rassurer...Vive le manque de confiance en moi. C'est après une petite discussion avec ma gynécologue que j'ai tout naturellement lâché prise et je parviens à ne me piquer que 2 jours/semaine sans flipper h24 et mes taux se portent bien.

Ce diabète a été une chance pour moi, comme je l'ai dit plus haut, dans le sens où j'ai appris à lâcher prise, à me faire confiance davantage. J'ai mieux mangé, plus sainement, sans crasse. Ce qui te permet d'apprécier un extra comme quand tu jeûnes durant le mois sacré de Ramadan. J'ai également perdu des kilos arrivés bêtement par erreur, résultat d'un mal être conséquent. J'ai aussi observé de nombreuses fois que ma glycémie pouvait être bien plus élevée lors d'un état de stress ou de fatigue intense. C'est un réel exercice pour moi de vivre avec ce diabète mais il m'a finalement apporté beaucoup de positif jusqu'à présent! Je vous ferai un update une fois l'accouchement passé pour voir si mon discours sera toujours aussi positif! 

Les virées au resto, ce n'est pas totalement fini ! C'est très compliqué quand tu es enceinte et pas immunisée contre la toxo d'aller au restaurant. Je n'ai confiance qu'en moi pour nettoyer mes légumes comme il le faut. Du coup, si tu cherches un restau, tu dois faire gaffe à ta diet, à la toxo et à ce que ce soit halal. Pas simple! Mais, je dois vous dire que j'ai trouvé mon bonheur dans les pokés et j'ai su manger deux fois de la salade au restaurant en insistant 239434 fois sur le fait que les légumes devaient être lavés à fond les ballons! 

Et voici quelques inspirations pour vous : mes assiettes spéciales diet' pour vous donner une idée de plats à réaliser.

Petit-déjeuner


Repas principal/secondaire






J'espère que cet article vous aura plu et vous aura éclairées davantage concernant le diabète gestationnel. N'hésitez pas à me dire si ce régime vous fait "peur", si vous seriez capables de vous y tenir facilement. Dites-moi également si mes assiettes vous donnent envie (ce ne sont pas les bests photos je vous l'accorde!!)

A très vite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

💸 B&B 💸 Bons plans & Baby

Hello ♥ J'espère que vous allez bien! Je vous ai récemment annoncé la super nouvelle de ces derniers mois: l'arrivée d'un petit baby pour agrandir notre famille. Qui dit baby dit aussi dépenses mais pas seulement! En effet, il y a de nombreux bons plans  💸   pour les futures mamans et, suite à mon sondage sur Instagram, je remarque que ces bons plans ne sont pas connus de toutes ! Du coup, j'ai eu l'idée de regrouper les bons plans pré et post naissance de votre petit être cher. Je vous conseille de vous diriger immédiatement vers la rubrique "pendant la grossesse" ou "à la naissance" puisque certaines offres peuvent être répétitives. Cet article risque fortement de connaître des modifications puisque nous sommes en fin d'année 2020 et certaines promotions ne sont valables que jusqu'au 31/12. Seront-elles prolongées? Je ne saurais vous le dire pour le moment... Zeeman Actuellement et jusqu'au 31/12, Zeeman offre à toutes les (future

Le gel d'escargot ! Ma nouvelle routine beauté ! ♥

Hello ♥ Bon j'avoue, la photo n'est pas au top. Peut-être un prétexte pour vous montrer mes deux petits chéris. Mais le sujet du jour ne les concerne pas !  En effet, c'est du gel d'escargot dont je vais vous parler aujourd'hui. Vous voyez? Les petits pots posés vulgairement aux côtés de mes petites boules de poils. S oyons clairs. Les escargots ne font pas partie des êtres que j'affectionne le plus. Du moins, je les supporte tant qu'ils ne me collent pas. ( oups le jeu de mots!) Bon, j'avais déjà eu la chance de me faire mordiller la peau par des poissons au spa mais poser un escargot sur ma peau? Pas pour moi. Du coup, quand j'ai entendu parler d'un gel à base de bave d'escargot, je me suis précipitée !  Comme vous le savez, la routine soin visage, la mienne , est une routine qui ne peut pas être perturbée!! Je prends soin de ma peau qui a d'ailleurs ce besoin perpétuel d'être hydratée.  Lorsque j'

Intimacy Noir, mon nouveau parfum fétiche.

Hello ♥ Lors du OONA beauty day, j'ai reçu un super goodie bag avec de nombreux produits dont le nouveau parfum Intimacy Noir, vendu chez ICI PARIS XL. Je l'utilise depuis plusieurs semaines déjà et j'en suis complètement fan. Pour les conseils "pratiques", il est donc en vente chez ICI PARIS XL au prix de 39,95 euros pour 30ml. C'est un énorme coup de cœur pour moi étant donné sa ressemblance énorme avec le parfum Black Opium d'Yves Saint-Laurent (plutôt l'édition Nuit Blanche) qui fait partie de mes parfums favoris. Intimacy Noir coûte 15 euros de moins pour la même quantité qu'YSL.  Son prix est donc raisonnable. Ce parfum est composé de fleur d'oranger, de café et de musc tout comme Black Opium. Il tient assez bien et est un peu moins fort que le parfum Black Opium. Franchement, c'est un dupe parfait. Je le trouve tellement agréable. Le packaging, quant à lui, est super mignon. Totalement ressemb